Sommaire 05_2009

À la rédaction : Christine Palmiéri.
À la mise en ligne et au traitement des fichiers : Jason Martin.

Dans ce numéro d’Archée, nous revisiterons une production multidisciplinaire et un livre visionnaires – « Le pavillon Philips » (Le Corbusier, Xenakis et Varèse) à l’occasion d’une analyse de Pierre Boudon, et L’intelligence collective de Pierre Lévy, dont Marc Joly-Corcoran rend compte dix ans après sa publication –, qui ont contribué a fondé l’histoire de l’art des nouvelles technologies et dont la pertinence se vérifie encore aujourd’hui. À l’opposé, Denyse Therrien et Mathilde Tassel observent des productions actuelles, préoccupées par les phénomènes d’incarnation et réalisées selon des techniques et des procédés traditionnels, mais contaminées par l’esthétique des arts numériques ou utilisant les nouvelles technologies médiatiques comme mode de diffusion. Ces emprunts et échanges témoignent de la permutation des esthétiques et de l’adaptabilité aux technologies électroniques telles qu’imaginées par les créateurs du Pavillon Philips et par le concept d’intelligence collective.

Le poème électronique ou l’architecture comme cosmos

Pierre Boudon

Pierre Boudon

L’avènement des nouvelles technologies de la conception architecturale (Greg Allen, UN Studio, Nox Arkitekten) au moyen de formules algorithmiques nous rappelle une expérience historique cruciale : la conception du Pavillon Philips (Exposition Universelle de Bruxelles, 1958) par Le Corbusier, Xenakis et Varèse. Il s’agissait d’une véritable expérimentation multimédia dont notre analyse cherche à restituer l’économie complexe entre ceux-ci.

Compte rendu de L’intelligence collective, pour une anthropologie du cyberspace, de Pierre Lévy

Marc Joly-Corcoran

Marc Joly-Corcoran

À la fois actuel et visionnaire, cet ouvrage de Pierre Lévy propose un nouveau cadre socio-anthropologique, qui tient compte des avancées récentes dans le champ des technologies de la communication, le terreau qui fit naître l’ère cyberculturel. Les notions qui y sont développées, telles que l’intelligence collective, l’espace du savoir, la ciné-carte et la cosmopédie, sont inscrites par Lévy dans la continuité historique des rapports qu’entretient l’homme avec les autres et son environnement depuis le début de son existence. De la Terre au Savoir, en passant par le Territoire et la Marchandise…

Nathalie Daoust : haute-photographie

Denyse Therrien

Denyse Therrien

Selon de multiples scénarios, l’évolution du travail photographique de Nathalie Daoust est abordé ici. Si antérieurement sa production faisait écho à une esthétique surréaliste donnant l’impression d’une grande maîtrise des technologies numériques, celle des dernières années propose des portraits noirs et blancs colorisés de couleurs pastel qui contrastent avec la dureté des lieux clos où elle capte l’essence de ses sujets. Sa plus récente production, Frozen in Time constitue un intermède étonnant, une « respiration » sans pour autant dégénérer dans le trivial ou l’obscène. Cette permutation des esthétiques, observée dans le courant de cette production, pervertie nos références et nos sens aiguisés face aux effets des technologies nouvelles et traditionnelles.

De l’ambiguïté de « Körperwelten » à la leçon d’anatomie de « Our body, à corps ouvert »

Mathilde Tassel

Mathilde Tassel

La production de plastinats de Von Hagen soulève bien des questions et provoque encore des polémiques autant dans le milieu de l’art que celui de la science. En cette ère du numérique où chacun peut se prévaloir d’un avatar électronique, comment expliquer cet engouement pour ce retour à la chair, cette projection dans le cadavre. Nous verrons comment ce concept de conservation de la chair aussi traditionnel que celui la momification se trouve à utiliser les nouvelles technologies multimédiatiques à des fins pédagogiques. Nous en retiendrons l’aspect artistique qui s’en dégage malgré tout.


Sommaire des précédentes publications :

Mars 2009

Décembre 2008

Octobre 2008

Juin 2008

Mai 2008

Mars 2008

Décembre 2007

Novembre 2007

Mai 2007

Avril 2007

Février 2007

Décembre 2006

Octobre 2006

Septembre 2006


À nos lecteurs
Participez au contenu !

La consultation du périodique électronique Archée est entièrement libre. Toutefois, votre inscription permet une plus grande interaction. Une fois inscrit et après l'ouverture d'une session, les articles présentent en bas de page un hyperlien « Ajouter un commentaire ». Vous avez aussi la possibilité de mémoriser vos articles favoris, de faire une recherche dans un seul article et on vous rapellera par ailleurs les 5 derniers articles consultés lors de vos précédentes visites.


Proposez vos textes !

Le périodique électronique Archée est heureux d’annoncer la bonification des cachets offerts aux auteurs pour des articles inédits. Nous posons ainsi un geste concret en faveur de la reconnaissance du travail des auteurs dans le domaine des arts.

Pour plus d'informations

=========================
Pour modifier votre abonnement, cliquez sur le carré blanc « abonnement ou session » et suivez les indications.

=========================
Pour plus d’informations, consultez l’aide.

=========================
Archée est optimisé pour le navigateur Explorer et utilise les logiciels Flash et Quicktime.

Bonne consultation !

L'équipe - Archée

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier du Centre interuniversitaire des arts médiatiques (CIAM, Montréal), de la Faculté des arts de l’UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQAM, ainsi qu’à une subvention, pour une neuvième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC) .