Sommaire 12_2006

Pour cette cinquième publication de l'année 2006, trois nouveaux collaborateurs. Nous sommes très heureux de vous présenter ces auteurs pour qui l'avancée de l'art est une aventure incarnée dans le présent socioélectronique. Leurs apports à la réflexion esthétique enrichissent notre creuset culturel.

Nous tenons par ailleurs à souligner le travail de Christine Palmieri à la réalisation de cette publication à titre d'adjointe à la rédaction.



Y a-t-il des traits communs entre l'art préhistorique et l'art actuel ?

Éric CLEMENS

« Le même nom d'"art" s'applique-t-il aux productions de la préhistoire, tels les dessins rupestres, et à celles d'aujourd'hui, y compris numériques ? Des traits apparentés, sinon communs, permettent de le dégager depuis l'activité humaine de la dépense symbolique et de la différence perceptive. »


Déplacements intimes. Installations infographiques de Marcia Lorenzato

Corinne STREICHER

Une exposition de Marcia Lorenzato, constituée d’images qui se situent entre l’infographie et la photographie. Des images qui se pensent dans le rêve, le symbolique, le psychanalytique et l’étrangeté. C’est ce que semble nous souffler le titre de l’exposition, déplacement intimes : Une invitation à travers le miroir et à travers l’image.


L'animal technologique

Guillaume ASSELIN

Il s’agit ici de questionner, à partir des films Videodrome de David Cronenberg et Johnny Mnemonic de Robert Longo, la « perte de corps » qu’occulte le développement de ce que les technosciences donnent à penser sous l’espèce d’un « méta-corps » entendu comme dépassement du sensori-moteur. On verra comment le retour de l’animal ou à l’animal, à titre de symptôme de ce refoulement de son soubassement vital et zoo-organique, redonne à l’homme la possibilité d’explorer sa corporéité comme « paysage, horizon, sentir » à titre de prothèse primordiale.


À nos lecteurs
Participez au contenu !

L'inscription au périodique archée est gratuite et vous permet de commenter les articles. Si vous êtes inscrits, tous les articles présenteront au bas de la page un hyperlien « Ajouter un commentaire ». Vous aurez aussi la possibilité de mettre en mémoire vos articles favoris, de faire une recherche dans un seul article et de modifier vos coordonnées, un module vous rapellera par ailleurs les 5 derniers articles consultés lors de vos précédentes visites.


Proposez vos textes !

Le périodique Archée est heureux, par ailleurs, d’annoncer la bonification des cachets offerts aux auteurs tant pour les textes approfondis que pour les commentaires critiques relatifs à des expositions ou des événements pertinents. Nous avons ainsi le sentiment de poser un geste concret en faveur de la reconnaissance du travail des auteurs.

Pour plus d'informations

 
Retour au sommaire actuel :

=========================
Pour modifier votre abonnement, cliquez sur le carré blanc « abonnement ou session » et suivez les indications.

=========================
Pour plus d’informations, consultez l’aide.

=========================
archée est optimisé pour le navigateur Explorer et utilise les logiciels Flash et Quicktime.

Bonne consultation !

L'équipe - a r c h é e

Cette publication a été rendu possible grâce au soutien financier du Centre interuniversitaire des arts médiatiques (CIAM, Montréal) ainsi qu’à une subvention, pour une septième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).