Sommaire 10_2006

Pour cette quatrième publication annuelle, quatre collaborateurs de renom enrichissent substantiellement notre connaissance des arts contemporains. Nous sommes très heureux d'accueillir ces auteurs pour qui l'avancée de l'art est une aventure véritablement incarnée dans le présent socioélectronique. Leurs apports à la réflexion esthétique suscitent toute notre admiration et notre respect.

Nous tenons par ailleurs à souligner l'admirable travail de Christine Palmieri à la réalisation de cette nouvelle publication.



L’œuvre d’art portée disparue au lieu de son événement même

Norbert HILLAIRE

Jusqu’à quel point l’œuvre d’art peut-elle s’affranchir de toute inscription dans l’écosystème d’un site, d’un milieu, de toute appartenance communautaire, semble se demander l’art de notre temps, en réponse à la crise des territoires et des espaces globalisés d’aujourd’hui. En ce temps qui est celui de la remise en cause du paradigme formaliste du modernisme et de l’œuvre autoréférentielle, mais aussi de l’affirmation du paradigme du réseau dans le champ technique et social, il s’agit de repenser la relation entre l’œuvre d’art et le monde, et de s’interroger sur les réponses diverses données aujourd’hui par les artistes à ces questions ( esthétiques relationnelle ou participative, mais aussi esthétiques de « l’enaction » et de l’autopoïèse, dans un certain art des réseaux).


États de couleur : du pixel graphique au pixel numérique

Sandrine MAURIAL

Cette réflexion artistique et philosophique approche le phénomène couleur par une voie transversale, en tissant des liens entre les pigments du peintre « traditionnel » et les pixels de l’artiste « informaticien ». Cette relation met en scène l’interaction entre matière et lumière, les deux composantes constitutives de la couleur. La couleur est ainsi explorée depuis ses plus petits constituants tout en dégageant sa dimension mystérieuse, sa résonance sociale et culturelle. Du côté de l’histoire de l’art, le traitement de la couleur par les artistes dépend des recherches scientifiques, de l’essor technologique tout en reflétant l’état actuel de la société dans laquelle l’artiste évolue. Des artistes ont expérimenté la couleur sous ses différents états, de la couleur-matière à la couleur-lumière, en insistant sur sa texture aussi bien réelle que virtuelle. Aujourd’hui, la couleur numérique se propage du champ informatique au champ artistique tout en préservant sa mémoire matérielle.


« Wave UFO » de Mariko Mori en tant qu’expérience et expérimentation cognitive

Marcin SOBIESZCZANSKI

À travers une œuvre de Mariko Mori, cet article met en lumière le parallélisme entre les recherches en sciences cognitives et les expériences esthétiques qui utilisent des techniques de biofeedback.


Evergon : intimité d’un moment de pose XXXL

Karl-Gilbert MURRAY

Dans l’examen des modalités de la représentation photographique, la nouvelle série « autoportraits/accompagnés » d’Evergon critique les normes esthético-sexuelles dans la présentation d’actes porno-homoérotiques. À travers l’exploration de la notion de plaisir/désir, la relation intime des hommes entre eux questionne les rôles socio-sexuels que l’artiste s’engage à démystifier à partir de citations d’œuvres de grands maîtres de la peinture occidentale.



Cette publication a été rendu possible grâce au soutien financier du Centre interuniversitaire des arts médiatiques (CIAM, Montréal) ainsi qu’à une subvention, pour une septième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC). Malheureusement, le gouvernement du Québec, par l’entremise de son Conseil des Arts et des Lettres (CALQ), refuse toujours de mettre en place des subventions pour les périodiques dont le support est uniquement électronique.

Le périodique Archée est heureux, par ailleurs, d’annoncer la bonification des cachets offerts aux auteurs tant pour les textes approfondis que pour les commentaires critiques relatifs à des expositions ou des événements pertinents. Nous avons ainsi le sentiment de poser un geste concret en faveur de la reconnaissance du travail des auteurs. Pour plus de détails concernant notre protocole de présentation des textes, consultez la section « archée ? -> Collaborer », et proposez vos textes !

 
Retour au sommaire actuel :

À nos lecteurs
Participez au contenu !

L'inscription gratuite au périodique archée vous permet non seulement de consulter les articles, mais aussi de débattre et d'énoncer vos propres idées. Tous les articles présentent, au bas de la page, un hyperlien « Ajouter un commentaire » vous permettant de publier instantanément un commentaire. N'hésitez donc pas à donner vie à votre consultation et à votre lecture des articles sur archée. Qui plus est, vous serez automatiquement avisé de tout nouveau commentaire publié sur le site. La section de votre page d'accueil « Nouveaux commentaires depuis votre dernière visite » s'en charge.


=========================
Proposez vos textes !
Pour plus d'informations, cliquez sur le carré « archée ? »

=========================
Pour modifier votre abonnement, cliquez sur le carré blanc « abonnement ou session » et suivez les indications.

=========================
Pour plus d’informations, consultez l’aide.

=========================
archée est optimisé pour le navigateur Explorer et utilise les logiciels Flash et Quicktime.

Bonne consultation !

L'équipe - a r c h é e