archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


accueil
à propos
auteurs
abonnements
appels
partenaires
liens
contact & dons

 

Mot de

Joanne Lalonde

Fêter les 20 ans d’un périodique culturel n’est jamais une petite victoire… surtout dans le monde de la diffusion Web par essence très volatile.

La fin de la décennie 90 a été, rappelons-le, une période très fertile pour le développement des arts médiatiques et numériques au Québec. Archée démarre ses publications en 1997 la même année où est créée la Fondation Daniel Langlois pour l’art, la science et la technologie. En 1996, débutent les activités du Studio XX et dans les années qui suivent un volet dédié à la création Web sera mis sur pied à La Chambre Blanche de Québec. Ces initiatives pionnières seront suivies par de nombreuses autres, contribuant ainsi au leadership québécois dans ce domaine.

Si j’insiste sur la place du Québec dans le rayonnement des arts médiatiques et numériques, c’est que je suis persuadée qu’Archée y a joué un rôle central. Premier périodique en ligne à offrir une plate-forme de discussion intellectuelle sur la création Web, il donne accès gratuitement à un répertoire impressionnant de publications spécialisées dans le domaine. La persistance et la régularité du magazine ont grandement contribué à la constitution d’un réseau de théoriciens, artistes, historiens, critiques animés d’un intérêt pour la cyberculture.

Fêter ses 20 ans est aussi l’occasion de remercier toutes celles et ceux qui ont contribué à la vitalité du périodique, rédacteur et rédactrice en chef, Webmestres, auteurs, artistes et bien entendu lecteurs.trices à qui notre travail est destiné. Je les remercie sincèrement en nous souhaitant que cette vitalité se maintienne encore de nombreuses années.


Cette publication a été rendu possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).