archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


accueil
à propos
auteurs
abonnements
appels
partenaires
liens
contact & dons

Vidéo Pistoletto

Oli Sorenson

 

Vidéo Pistoletto par Oli Sorenson

 

Inspiré des œuvres performatives de l'artiste italien Michelangelo Pistoletto consistant à briser de grands miroirs, Oli Sorenson revisite les traditions de l'Arte Povera en utilisant les matériaux propres aux nouvelles technologies. Ainsi, Sorenson conteste les principes générateurs de l'art en créant des œuvres à partir de la destruction de composantes électroniques. Vidéo Pistoletto présente une action paradoxale forgée dans la fuite vers la désuétude et le gaspillage médiatique qui résulte de notre consommation frénétique actuelle.

Une performance devant public a eu lieu dans le contexte de la Nuit blanche, un évènement de Impulsion/Impulse :

Grand sommet pancanadien des arts médiatiques.
En collaboration avec Manif d'art.
Caméra: Ricardo Savard
Site web: http://www.olisorenson.com/
Genre : Expérimental, Performance vidéo
Catégorie : IMPULSION/ IMPULSE (2016), Prod. & coprod. BV
Année : 2016
Durée : 00:10:00

Né à Los Angeles, Oli Sorenson  a vécu et travaillé à Londres (Royaume-Uni) entre 1999 et 2010, combinant ses activités de VJ et d’arts visuels avec celles de commissaire (y compris plusieurs événements à Tate Britain, l’Institute of Contemporary Art et le British Film Institute). Sorenson a entre autres exposé au Millennium Museum (Beijing), l’Institut Media Art (Amsterdam), ZKM (Karlsruhe), Dokfest (Kassel). Il performe régulièrement dans les festivals médiatiques tells que ISEA (Helsinki et Nagoya), Mapping Festival (Genève) et MAF (Bangkok). Il est basé à Montréal, au Canada depuis 2010.

Sorenson a commencé sa carrière artistique par la transgression des concepts dʼoriginalité et d’identité dans ses œuvres numériques et de performance, pour ainsi parvenir à une renommée internationale sous le pseudonyme «VJ Anyone» et a collaboré avec de nombreux groupes tels Leftfield, M.I.A, Block Party, Talvin Singh et plus, simultanément à sa production dʼatelier. Reconnu comme l’un des dix meilleurs VJs du monde entre 2003 et 2008 par DJ Magazine (UK), Sorenson décrit son approche comme celle d’un artiste du remix: «Je produis mon travail comme un DJ produit sa musique.»


Born in Los Angeles, Oli Sorenson has lived and worked in London (UK) between 1999 and 2010, to combine his artistic activities with curatorial work (including several events at Tate Britain, the Institute of Contemporary Art and the British Film Institute). Sorenson has often exhibited internationally, including at the Millennium Museum (Beijing), the Media Art Institute (Amsterdam), ZKM (Karlsruhe) and DokFest (Kassel). He performs regularly in media festivals such as ISEA (Helsinki and Nagoya), Mapping Festival (Geneva) and MAF (Bangkok). He is now based in Montreal, Canada since 2010.

Sorenson started his artistic career by subverting preconceptions of originality and identity in his digital and performance works, which quickly caught the attention of youth culture related events. He thus shot to international acclaim under the moniker “VJ Anyone” and collaborated with numerous bands such as Leftfield, MIA, Block Party, Talvin Singh and more, simultaneously to his studio production. This venture into the VJ world informed his gallery-based projects, where Sorenson now describes his approach as that of a remix artist: “I produce art as a DJ produces music.”

Oli Sorenson is represented by La Castiglione Gallery in Montreal.

Communique of the event available on Agence TOPO.


Cette publication a été rendu possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).