Warning: mysql_fetch_object(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/users/a/archeeqc/www/imprimante.inc.php on line 10
archťe - Apr√®s avoir compris le gribouillis II (Mark Napier et Antoine Schmitt)

Après avoir compris le gribouillis II (Mark Napier et Antoine Schmitt)

Pierre Robert

janvier 1999
Section critiques

Mark Napier

Détail d'Archée passé au ShredderMark Napier fait actuellement tout un tabac avec son Shredder, car le concept est simple et séduisant.

Vous inscrivez dans une petite fenêtre une adresse Web quelconque et, l'instant d'une touche de retour, vous voilà devant un site littéralement composté. Seuls quelques éléments fragmentaires, issus des couleurs ou des images du dit site, vous permettront d'identifier le corps () de cette page.

Le langage HTML broy√©, d√©chiquet√© dans la p√©nombre du temps num√©rique, nous est √† nouveau pr√©sent√©, et √† notre plus grande stup√©faction, dans une bouillie aplatie √† l'√©cran. (- L'habitude d'Arch√©e de pr√©senter le mois courant entrem√™l√© √† l'ann√©e courante, ex. : 1j9anv9i9er, est du m√™me ordre.-) Reconnaissable mais illisible. √Čvidemment, le langage HTML stimule un gribouillis plus dense et encore moins lisible. Les liens fonctionnent toujours, mais ils sont souvent superpos√©s, amass√©s, brouill√©s.

"Mon but, nous dit Mark Napier, √©tait de voir ce que donnerait un syst√®me qui interpr√©terait diff√©remment les instructions du langage Html." (Le Monde, 8 d√©cembre 1998). Le navigateur, ajoute-t-il, "est un organe de perception √† travers lequel nous voyons le Web. Il reconna√ģt, filtre et organise une √©norme masse d'informations structur√©es. Ce qui me passionne, c'est de voir le r√©sultat quand toutes ces informations sont interpr√©t√©es diff√©remment." (Ibid).

Le terme interpr√©tation doit √™tre pris √† la l√©g√®re, car il s'agit plut√īt d'embrouiller les codes plus que de les interpr√©ter. D'ailleurs, un code ne peut √™tre interpr√©t√© que dans la mesure o√Ļ il a d'abord un sens. Or, un code isol√© n'est qu'un potentiel de repr√©sentation et non un objet susceptible d'√™tre interpr√©t√©. Le Shredder de Mark Napier fait partie du mouvement gribouillis (ou du gribouillis en mouvement). Il est m√™me un repr√©sentant fid√®le du sens premier que l'on accorde au terme gribouillis, pourvu que s'y accole le sens de barbouillage et de brouillage.

Il ne para√ģt pas opportun toutefois d'utiliser le terme de d√©construction, ni d'en r√©f√©rer √† Andy Warhol, tel que propos√© par Guillaume Fraissard dans cet article du journal Le Monde. Ce travail sur le code HTML s'av√®re amusant, sans plus. Et s'il amuse autant, c'est que le fantasme secret de tout internaute consiste √† vouloir mettre un terme √† la succession impitoyable des sites et des liens offerts par le Web. La navigation √©tant compulsive (elle l'est toujours, m√™me pour une navigation qui ne durera que 5 minutes), elle nous incite √† agir sur le syst√®me, plut√īt que d'√™tre soumis aux m√©caniques de navigation dont les fins sont souvent pr√©visibles, obligatoires et parfois fallacieuses.

Ce type de gribouillis correspond √† une att√©nuation radicale du message, comparable √† une usure destructrice, √† un vent num√©rique violent dans le d√©sert de la communication. Le message perd sa lin√©arit√© dans la r√©p√©tition al√©atoire. D√©ranger le code HTML dans le Web √©quivaut √† prendre une pause. Le Shredder demeure par contre une exp√©rience √©ph√©m√®re, sauf si vous avez des objectifs graphiques dans l'utilisation de ce m√©langeur HTML, si vous voulez autrement dit vous cuisinez une page Web. En lui-m√™me, le r√©sultat esth√©tique est plut√īt r√©p√©titif.

Utiliser le code HTML original d'un site et le mélanger c'est, en fait, distribuer autrement l'espace visuel codé par l'HTML. Cette fragmentation, par ailleurs, n'est pas parfaitement aléatoire. Elle correspond à un programme repérable à l'oeil parce que ce programme a une structure fixe. Il s'agit d'une gare de triage regroupant des caractéristiques mononumériques, les trains de tête dans un coin, le charbon dans l'autre et les rails les uns par-dessus les autres. Décomposition (compostage) semble le mot clé dans ce cas-ci. L'aspect syntaxique est directement adressé (ou agressé), réduit à une source potentielle de signification qui, dès lors qu'elle déroge d'un objectif sémantique, se déleste de toute forme de sens. Ce type d'oeuvre est un acte plus qu'un concept, un gribouillis plus qu'un jeu.

Antoine Schmitt

Le site "Avec Tact" d'Antoine Schmitt propose quatre oeuvres. Celle qui nous occupe s'intitule simplement "Antoine".

Alors que dans le Shredder notre intervention consiste √† choisir un site pour en composter le langage HTML, ici Schmitt inverse le proc√©d√©. Sur un fond noir, une petite multitude d'images indistinctes (en noir et blanc) sillonnent d√©raisonnablement la surface. Impossible d'y reconna√ģtre quoi que ce soit, jusqu'au moment o√Ļ on approche le curseur. D√®s cet instant, il est clair que la pr√©sence du curseur change radicalement le mouvement des images. Elles ralentissent, se regroupent, lentement et de mani√®re tr√®s souple, elles reconstituent le portrait photographique d'Antoine Schmitt.

Le mouvement initial devient alors une image fixe, sans aucune pr√©tention stylistique, une simple photo. Mais le jeu reprend, le moindre mouvement de la main stimule illico la mise en marche du mouvement. Ce dernier n'appara√ģt pas comme un automatisme b√™te et r√©p√©titif, malgr√© une programmation encore une fois reconnaissable, mais d√©ploie une suite d'arabesques intimement coupl√©e aux gestes l√©gers ou brusques, amples ou courts de la main sur la souris. Trois mouvements principaux d√©clenchent les effets, la verticale, l'horizontale et l'oblique. (- Pour bien percevoir l'organisation de ces effets, essayez de bouger tr√®s lentement votre main parfaitement √† la verticale et ensuite √† l'horizontale. -) Les effets visuels sont tr√®s r√©ussis, √† l'image d'une pluie d'√©toiles sous une baguette magique ou d'un fouet √©lastique. Ce qui leur donne un caract√®re naturel appr√©ciable. Qu'est-ce √† dire? Un jeu bien r√©ussi, avec une connotation sur l'identit√© fuyante dans le nombre d'une part, et, de l'autre, sur le repos coh√©sif du recentrement.

© a r c h ť e - cybermensuel, 1997 - 2005