archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Vidéomuseum

Pierre Robert

Un consortium de 42 musées et collections

Vidéomuseum est un projet fort prometteur et il se définit ainsi :

Vidéomuseum est un consortium de 42 musées et collections publiques françaises d'art moderne et contemporain qui se sont regroupés dans une association pour développer en commun des méthodes et des outils utilisant les nouvelles technologies de traitement de l'information afin de recenser et mieux diffuser leur patrimoine.

Il va sans dire que ce type de projet, dont tous les historiens de l'art rêvent à chaque fois qu'ils entreprennent une recherche, devraient être imité pour chacun des grands ensembles historico-artistiques, que ce soit sur un plan national, thématique ou pour tout autre intérêt particulier exigeant un tel répertoire de recherche.

Ce qui donne toute sa force et sa pertinence à Vidéomuseum, c'est la facilité et la souplesse d'accès aux oeuvres et aux artistes répertoriés. On peut en effet construire la requête d'interrogation sur la base de 11 critères : nom d'artiste - nationalité - mots du titre - date de création - date d'acquisition - domaine - description - matériaux et supports - technique - collections recensées - localisation. Peut-on demander mieux?

Rappelons toutefois que Vidéomuseum n'offre à ce jour qu'un échantillon d'un fabuleux potentiel comptant quelques 102,790 oeuvres et 11,850 artistes (d'après un recensement de juin 1996).

Vidéomuseum possède plusieurs sections, une de celles-ci, intitulée "Les musées sur le Web", regroupe des musées réels et des musées virtuels. Un certain nombre parmi ces derniers font référence à des sites consacrés à des artistes comme Anette Messager, bien connue au Québec, depuis son passage au Cent jours d'art contemporain de Montréal en 1989. Mentionnons au passage que le site d'Anette Messager est parrainé par le Museum of Modern Art de New York (MoMA). Une initiative requise de la part d'un musée de cette importance et appréciée.

Vidéomuseum, un projet à suivre et à imiter.

 

NOTE(S)

En périphérie : Jean-François Depelsenaire, directeur de Vidéomuseum, a aussi coproduit avec les Éditions Hazan et d'autres partenaires, le Dictionnaire d'art moderne et contemporain (1996) sur cédérom. Emmanuel de Roux, chroniqueur multimédia pour le journal Le Monde (semaine du 23 septembre 1996), souligne la grande facilité de navigation dans le considérable stock d'informations qu'offre ce dictionnaire.

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).