archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Chinese Type Contemporary Art Magazine

Pierre Robert

Chinese Type Contemporary Art Online Magazine est un organisme sans but lucratif. Publié sur une base bimensuelle, le magazine s'emploie à faire connaître l'art de la Chine moderne aux yeux de toutes personnes intéressées qu'elle soit collectionneur, commissaire, marchand, critique, etc.

Le mot moderne n'est pas dénué de sens puisqu'il semble que la Chine ait accédé à la peinture moderne sous l'influence d'un modernisme américain du type greenbergien. Deux exergues aux pages principales puisent d'ailleurs aux propos et définitions de Clement Greenberg. Ce qui démontre, d'autre part, que le célèbre critique et théoricien des expressionnistes abstraits américains n'est pas, dans la perspective chinoise, refoulé du revers de la main dans un clivage entre le postmodernisme et le modernisme, du moins tel que le monde occidental le conçoit actuellement. Mais rien n'est plus parlant que les oeuvres elles-mêmes et, de ce point de vue, elles occupent des espaces imaginaires bien distincts malgré des ressemblances techniques.

Li Hong

Li Hong, " Conspiracy no 2 ", 1997, huile sur toile, 114 x 146 cm.

Chaque numéro aborde un point de vue spécifique:

Le numéro 3, vol. 1, présente un article de Yi Ying sur la " Bad Painting ", la reproduction de l'oeuvre présentée par Archée est tirée de ce volet.

Le numéro 2 explore, sous la plume de Liao Wen, l'histoire tumultueuse des valeurs féministes et de l'art, en Chine évidemment.

Le numéro 1 explique comment ont évolué l'art moderne et contemporain depuis les années 80. On y distingue deux étapes importantes pour chacune des deux dernières décennies. Après une tendance à imiter le modernisme du soleil couchant, les années 90 font valoir des identités plus clairement définies. L'idée mythique qu'auraient pu s'en faire certains artistes durant les années 80 s'ouvre maintenant sur des perspectives de collaboration avec l'ouest.

Les reproductions sont nombreuses et d'une excellente qualité. Un site à suivre.

Even if China has yet to develop as a center of contemporary art, nonetheless it is more and more self conscious and realistically aware of its own needs as a unique cultural system and how to go about meeting those needs. In the nineties, with the burgeoning of the country's increasingly market economy, China's art is adapting to the realities of both need and being needed. For much the same reason, Chinese art is also more pluralistic. (Leng Lin, critique et commissaire en art contemporain).

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).