archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


RE : méthodologies, questions de recherche-création,
                                         actions, actants

Cécile Martin

 



Symposium des chercheurs émergents, Agora Hydro-Québec, Coeur des Sciences

 

Le Symposium des chercheurs émergents a abordé le thème Re-Create, en considérant la recherche-création comme méthodologie par le biais des arts médiatiques et de son histoire, de ses questions, ses processus et ses outils. Le thème de la recherche-création anime aussi la galerie d'explorations où sont explorées les significations multiples, récurrentes et sous-jacentes du préfixe Re : agent pré-formatif ou performatif, impulsant modification, transformation, dérivation, flexion ou contraste. Attaché à un verbe ou à un nom, ces deux lettres définissent soit une action, une occupation, un lieu, une comparaison, une fréquence ou un diminutif ; la personne qui met en avant une action, le lieu où l'action se passe ou encore le processus de recherche et le processus de création.

Ainsi chaque panel du Symposium est relié à une action et un actant : de la tentative de définir le champ d'une pratique à la confrontation du sens par les sens, des pouvoirs intérimaires de la politique à la mobilisation des forces de transformation au sein du musée et des institutions universitaires, l'adressage des normes ou des limites. Chaque artiste-chercheur était invité à traiter de la recherche par rapport à la création en visant à faire quelque chose, à créer un mouvement : un besoin de définir le re, d’expliquer ce que c'est et de comprendre la nécessité de l'utiliser.

L'art médiatique est au carrefour de plusieurs disciplines et méthodologies: des stratégies de liaison, des outils, des questions, des processus. L'art médiatique n’est pas un regroupement isolé, un cluster, mais bien un lien. Le Symposium vise à présenter différentes techniques, des expériences ou des méthodes de recherche-création entourant le domaine de la recherche et de la pratique. Un chevauchement conscient entre les différents regroupements de chercheurs visait à un croisement entre les questions sans créer de fragmentation, ni de compartimentation.

Le Symposium des chercheurs émergents de Re-Create 2015 a reçu des soumissions démontrant l’intérêt d’une multitude de disciplines au Media Art Histories (histoire de l'art, éducation, études des médias, études en communication, architecture, études culturelles, conception d'événement, la philosophie, la psychologie, les beaux-arts, l'édition, la conception sonore, les études visuelles et critiques, la muséologie et les études de conservation, l’archéologie, le calcul neuronal, les sciences et la technologie, etc.). Il s’est déroulé sur une journée avec plusieurs conférenciers dont Mirna Boyadjian, Peter Sachs Collopy et Lucile Haute qui contribuent à ce numéro spécial d’Archée. L’Espace d’explorations présentait entre autres le travail de Julien Éclancher et Taien Ng-Chan qui partagent leurs réflexions sur le concept de recherche-création et sur leur propre méthode de création dans ce numéro, alors que WhiteFeather Hunter et Tristan Matheson y présentent les productions Biomateria et Contagion Matters exposées durant l’événement MAH, et que Pat Badani présente l’installation interactive Make a move qui occupait la vitrine de l’agence Topo.

L’Espace d’explorations qui accompagnait l’événement exposait également les artistes-chercheurs Lenka Novakova, Mikhel Proulx, Eden Unluata, Natalie Doonan, Tamara Vukov, Lindsey Lodhie, Ashley Scarlett, Thierry Guibert, Judith Dobler, Marie-Laure Cazin et Florencia Marchetti.



Galerie FOFA

 

Ce Symposium de 2015 * est la première édition d’un événement indépendant de chercheurs émergents tenu pendant le MAH. Il a été initié par Chris Salter et Gisèle Trudel, co-directeurs d’Hexagram, le réseau de recherche-création en arts médiatiques, en design, technologie et culture numérique.

Ce numéro spécial d’Archée démontre l'aspect créatif et artistique des productions et des recherches des chercheurs émergents réunis ici qui explorent des technologies et des champs multiples d'expérimentation qu'offrent les arts médiatiques.

* Le Symposium des chercheurs émergents a reçu le soutien financier, logistique et en production inestimable d’Hexagram, ainsi que de la coordinatrice de la Conférence MAH Manuelle Freire. L'événement reconnaît également le soutien de Nina Czegledy KDMI Senior Fellow (U Toronto) ayant animé la session du panel Bridge, ainsi que du Leonardo/ International Society for the Arts, Sciences and Technology (ISAST) et des éditeurs de Relive: Media Art Histories (Leonardo Book Series, MIT Press) qui ont attribué une bourse ex æquo aux deux meilleures présentations du Symposium. Un blog dirigé par les participants du Symposium, aura permis de prolonger les débats de cinq jours.

 

Notice biographique

Cécile Martin est une artiste interdisciplinaire, commissaire des arts médiatiques et d'architecture qui est titulaire d'une maîtrise en architecture (M.Arch.). Elle est actuellement étudiante au doctorat Humanities, Centre for Interdisciplinary Studies in Society and Culture (CISSC) de l'Université Concordia (Montréal). Elle a été la coordonnatrice du Symposium des chercheurs émergents lors du Media Art Histories, Re-Create 2015.

 

Sites connexes

www.hexagram.ca/activities/re-create-2015/
www.hexagram.ca/re-create-2015/blog/

 

 

 

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).