archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Le Salon d’Art Cubain Contemporain :
vitrine d’une production artistique en effervescence

Analays Alvarez Hernandez et Anelys Alvarez Muñoz

Les salons d’art sont des expositions d’envergure, regroupant une grande diversité d’œuvres. Ils saisissent le pouls de la production artistique d’une époque. En dépit de leur caractère rassembleur, ces expositions ont historiquement engendré des débats enflammés.
Le Salon d’art cubain contemporain (SACC) constitue probablement l’une des expériences de promotion culturelle les plus litigieuses dans l’histoire de Cuba. Sa conception, son organisation, son nom, voire son rôle dans le panorama artistique du pays, deviennent régulièrement la cible de la critique spécialisée.

Une exposition dans la mire de la critique 

Origine et évolution du Salon de peinture et de sculpture en France.
La tradition du salon à Cuba
 

Un contexte révolté et en révolte : l’art cubain dans les années 1990 

Les expériences de commissariat du SACC.
Une immersion critique dans des eaux turbulentes
 

Une cinquième édition au rythme de ses jours.
L’art vidéo à l'avant-plan
 

Le SACC : bilans et prédictions 

 

NOTE(S)

1 Voir CDAV, 2005.

2 Agamben, 2008, p. 8.

3 «El término de contemporaneidad aparece generalmente asociado a calificativos que se utilizan indistintamente como sinónimos: coetáneo, moderno, actual. Sin embargo, no necesariamente una producción coetánea tiene rasgos de modernidad, ni siquiera de actualidad.» (Batet, 1996, p. 35).

4 Lemaire, 2004, p. 32-33.

5 Lemaire, 2004, p. 65.

6 Voir Chaudonneret, 2007.

7 Bouillo, 2010, p. 23.

8 Vaisse, 2010a, p. 1.

9 Héritière de l’Académie royale de peinture et de sculpture.

10 Vaisse, 2010a, p. 2.

11 Vaisse, 2010b, p. 127.

12 Vaisse, 2010b, p. 119.

13 Alvarez Muñoz, 2005.

14 Asociación de Pintores y Escultores, 1928.

15 «En este, por primera vez, expusieron simultáneamente los académicos y los modernos, quizás como muestra de la tolerancia y la convivencia de dos modos de apropiación cargados de connotaciones ideoestéticas.» (Wood, 2005, p. 91).

16 Vázquez Díaz, 2008, p. 117.

17 « En Cuba, el concepto de Salón Nacional surgió directamente entrelazado al debate sobre orientaciones artísticas contrapuestas, y como una necesidad de las búsquedas de renovación artística y social que se proponía la vanguardia plástica. » (Wood, 1995, p. 15)

18 Le Salon de 1938, où il n’y a pas d’artiste de l’Académie, récompense des tableaux qui deviendront des chefs-d’œuvre de l’art cubain, notamment Gitana Tropical (Gitane tropicale) de Victor Manuel et El rapto de las mulatas (L’enlèvement des mulâtresses) de Carlos Enríquez.

19 Voir CDAV, 2005.

20 Tonel, 2008, p. 332.

21 Mosquera, 2008, p. 317.

22 Voir Valdés Piñeiro, 2010, p. 92-97.

23 Fernández (Tonel), 2008, p. 330.

24 Matamoros Tuma, 2008, p. 336.

25 Voir Herrera Ysla, 2004.

26 Vaisse, 2010, p. 1.

27 Caballero, 2009 [1998].

28 Voir CDAV, 2005.

29 Voir CDAV, 2005.

30 Voir CDAV, 1999.

31 « Cómo es posible que un salón de arte contemporáneo se pretenda por invitaciones ? De quién sería esa peregrina idea? Además de la summa que toda muestra colectiva entraña, los salones de este tipo se caracterizan por las múltiples revelaciones que pueden ofrecer  una contemporaneidad que está repensándose, alimentándose de sí misma. » (Caballero, 2009 [1998], p. 22).

32 González Lorente, 2001.

33 «Algo que se le debe agradecer a este III Salón es el hecho de que haya reducido el espectro de sus muestras, evitando con ello el cansancio del espectador ufano en encontrar propuestas válidas dentro de una extensa madeja de desatinos pseudoartísticos». (Sanchéz, 2002, p. 183).

34 «Pero como buen cubano al fin – que cuando no llega se pasa, fiel a esa pasión pour los extremos –, el Salón fue tan selecto – que no es lo mismo que ser atinado – que resulta difícil hallar producciones consistentes en cuanto a su discurso y a la exteriorización del mismo». (Sanchez, Suset, 2002, p. 22).

35 Rufo Caballero est l’un des critiques qui démasque cette stratégie à l’époque. Voir Caballero, 2009 [2002], p. 193.

36 Plusieurs auteurs se sont penchés sur le rapport entre le récepteur et l’œuvre artistique ou littéraire. Voir Becker, 2001; Eco, 1965 [1962]; Barthes, 1977.

37 Voir CDAV, 2005.

38 Voir CDAV, 2005.

39 Cet artiste autodidacte, avec une formation en génie mécanique, utilise souvent l’eau comme matériau principal dans ses compositions.

40 Le premier SACC a eu lieu au Musée national des beaux-arts de La Havane.

41 Sur le regain d’intérêt pour la peinture dans l’art cubain de la première décennie du XXe siècle, voir Caballero, 2008.

42 Millet, 2006, p. 51.

43 L’utilisation d’excréments dans la création d’une œuvre d’art retrace ses origines en 1961, lorsque Piero Manzoni réalise 90 boîtes de Merde d’artiste. Dans le contexte cubain, cette pratique ne compte pas sur une longue tradition. Peut-être les antécédents les plus proches de Rasúa et de Gárciga soient-ils la performance d’Ángel Delgado. Cet artiste a déféqué devant une soixantaine de personnes sur le journal du Comité central du parti communiste cubain Granma lors de l’exposition El objeto esculturado, en 1990. Delgado a fait six mois de prison en raison de son geste scatologique. Voir Mosquera, 1996.

44 Cette œuvre est constituée de 74 fragments de vidéo, projetés de manière aléatoire sur un écran. Il s’agit d’entrevues effectuées auprès de personnes du troisième âge au sujet du rôle de la jeunesse dans la société d’aujourd’hui.

45 Machado, 2009.

46 Depuis son apparition vers la moitié des années 1960, l’art vidéo a suscité une série de contradictions quant à la terminologie la plus appropriée pour le définir ainsi que sur les pratiques qui se rangent sous cette appellation. Quoique l’entrée du médium vidéo à Cuba se produise vers la dernière décennie du XXe siècle, les mêmes inquiétudes terminologiques ont caractérisé le débat national. Les spécialistes cubains de ce support penchent pour une plus grande flexibilité catégorielle, à la lumière du phénomène croissant d’hybridation de la vidéo avec d’autres supports. Voir Barreto, 2009. 

47 Tanda corrida montrait les œuvres des expositions Salle Zéro (Alliance française de la Havane), Museo tomado (Musée national des beaux-arts), Inventario (Fondation Ludwig de Cuba) ; ainsi qu’une sélection des œuvres présentées à l’occasion de la Muestra de Nuevos Realizadores, du Festival international du cinéma pauvre, du Festivalcinéma Plaza, du Festival international du nouveau cinéma latino-américain et du Festival Santiago Álvarez. Voir Tiempo de Cuba, 2008.

48 Di Felice, 2011.

49 «En 1995, podía esperarse un gran salón, entre otras cosas, porque para esa fecha se densificaba, sedimentaba, la gestación de un nuevo criterio productivo y hermenéutico que había tenido su primer aviso de importancia unos años antes, con [la exposición] ‘Las metáforas del templo’ »  (Caballero, 2009 [1998], p. 189).

50 «En los años más recientes, y ante la evidencia de un mercado internacional ávidamente interesado en expresiones de los artistas jóvenes cubanos, hay un mayor cuidado por la longevidad de la obra y su permanencia en el tiempo, lo que equivale a decir que esta puede ser adquirida por prestigiosas galerías, museos, fundaciones, a precios razonables, como un medio más de promoción del creador dentro y fuera del país» (Herrera Isla, 2004, p. 36)

51 Voir Reyes Rubio, 2011 (entrevue).

52 « El Salón se hace para mostrar obras; lo demás resulta un pretexto para agruparlas y buscar una mejor comunicación con el público » (Llanes, 1999, p. 11).

 

BIBLIOGRAPHIE

Alvarez Muñoz, Anelys, 2005, « La generación diluida (1910-1927): recepción y prospección», Mémoire, Universidad de La Habana (Faculté des arts et des lettres).

Agamben, Giorgio, 2008, Qu'est-ce que le contemporain ?, Paris : Rivages.

Asociación de Pintores y Escultores, 1928, « Salón de Bellas Artes», recueil annuel (1927-1928).

Barreto, Meyken, 2009, «El puzzle infinito : volver siempre al video», Arte Cubano, no 1, p. 20-22.
Barthes, Roland, 1977, « Introduction à l’analyse structurale de récits », In Poétique du récit, Gérard Genette et Tzvetan Todorov (sous dir.), Paris : Éditions du Seuil, p.7-57.

Batet, Janet, 1996, « Retos para un Salón de Arte Contemporáneo», Arte Cubano, no 2, p. 34-40.

Blanco, Caridad, 2008, « V Salón de arte cubano contemporáneo. Una mirada múltiple», La Jiribilla (La Havane), année 7, 6 au 12 décembre, en ligne : http://www.lajiribilla.co.cu/2008/n396_12/396_16.html, consulté le 5 mai 2012.

Becker, Howard Saul, 2001, « L'œuvre d'art elle-même », trad. de l’anglais par Nathalie Mazin-Chapignac et Sophie Paris, In Vers une sociologie des œuvres, Jean-Olivier Majastre et Alain Pessin (sous dir.), tome 1, Paris : L'Harmattan, p. 449-463.

Bouillo, Eva, 2010, «La fréquentation du salon de 1817 à 1827», In Ce Salon à quoi tout se ramène. Le Salon de peinture et de sculpture, 1791-1890, James Kearns et Pierre Vaisse (sous dir.), p. 23-44.

Caballero, Rufo, 2008, «Something changed», en ligne: http://www.alejandrocampins.com/en/articulos-de-prensa/algo-cambio.html, consulté le 6 août 2012. 

_____________, 2009 [1998], «Hacer el amor consigo», Agua Bendita. Crítica de arte, 1987-2007, La Havane: Arte Cubano/Letras Cubanas, pp. 183-190.

_____________, 2009 [2002], «Agua Bendita», Agua Bendita. Crítica de arte, 1987-2007, La Havane: Arte Cubano/Letras Cubanas, pp. 191-196.

Castillo, Héctor Antón, 2012, «Saldos para fijar una historia reciente. ¿Para qué sirven los Salones?», Caimán Barbudo, 6 avril, en ligne : http://www.caimanbarbudo.cu/artes-plasticas/2012/04/para-que-sirven-los-salones/, consulté le 9 août 2012.

CDAV, 1999, «Configuration», In Salón de arte cubano contemporáneo, catalogue (format CD) de l’exposition présentée au Centre de développement des arts visuels 1998 à janvier 1999, La Havane.

_____, 2005, «Arte cubano en la encrucijada», In Salón de arte cubano contemporáneo, catalogue de l’exposition présentée au Centre de développement des arts visuels de  janvier à février 2005, La Havane.   

Di Felice, Paul, 2011, «IllumiNations : une biennale critique et ludique ?», La critique. Revue d’art contemoprain, en ligne : http://www.lacritique.org/article-illuminations-une-biennale-critique-et-ludique?id_document=1882#header, consulté le 10 août 2012.

Chaudonneret, Marie-Claude, 2007, «Le Salon pendant la première moitié du XIXe siècle : musée d’art vivant ou marché de l’art ?», 4 octobre 2007, texte original publié sur http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00176804, consulté le 4 juillet 2012.

Eco, Umberto, 1965 [1962], L'œuvre ouverte, Paris : Seuil.

Fernández (Tonel), Antonio Eligio, 2008, «Aller-retour de l’art en utopie. Cuba : arts visuels, culture et société à la fin du XXe siècle», In Cuba, art et histoire de 1868 à nos jours, catalogue de l’exposition présentée au Musée des beaux-arts de Montréal du 31 janvier au 8 juin 2008, Montréal, p. 333-335.

González Lorente, Margarita, 2001, «Presentación», In Salón de arte cubano contemporáneo, catalogue de l’exposition présentée au Centre de développement des arts visuels de novembre à décembre 2001, La Havane.

Herrera Isla, Nelson, Ojo con el arte, La Havane: Editorial Letras Cubanas, 2004, p. 36

Lemaire, Gérard-Georges, 2004, Histoire du Salon de peinture, Paris : Klincksieck.

Llanes, Llilian, 1999, «II Salón de Arte Cubano Contemporáneo: Ideas Cruzadas», Arte Cubano (La Habana), no 1, pp. 10-11.

Machado, Maylín, 2009, «Tanda Corrida», In Salón de arte cubano contemporáneo, catalogue de l’exposition présentée au Centre de développement des arts visuels du 14 novembre 2008 au 19 janvier 2009, La Havane.

Matamoros Tuma, Corina, «Tout le poids d’une île ; insularité et singularité», », In Cuba, art et histoire de 1868 à nos jours, catalogue de l’exposition présentée au Musée des beaux-arts de Montréal du 31 janvier au 8 juin 2008, Montréal, p. 336-337.

Mateo, David, 2002, « Indicios », Revolución y Cultura, no 2, p. 66-68.

Millet, Cathrine, 2006,  L’art contemporain. Histoire et géographie, Paris : Flammarion.

Mosquera, Gerardo, 1996, « Arte Preso », In Ángel Delgado 1242900, catalogue de l’exposition présentée à la galerie Espacio Aglutinador, La Havane, en ligne : http://www.angeldelgado.net/angel/writes/artepre96.asp, consulté le 7 août 2012.

________________, 2008, «Les débuts du nouvel art cubain», In Cuba, art et histoire de 1868 à nos jours, catalogue de l’exposition présentée au Musée des beaux-arts de Montréal du 31 janvier au 8 juin 2008, Montréal, p. 314-317.

Pino Santos, Carina, 2001, «Nuevo Arte Cubano: III Salón  de arte contemporáneo, La Jiribilla, no 29, 29 novembre, en ligne: http://www.lajiribilla.co.cu/2001/n29_noviembre/mirada.html, consulté le 11 août 2012.

Reyes Rubio Aireem, 2011, directrice par intérim du Centro de Desarrollo de las Artes Visuales, entrevue réalisée au CDAV par Analays Alvarez Hernandez, La Havane, Cuba, 8 août 2011.

Sanchez, Suset, 2002, « La tala. Sobre el III Salón de Arte Cubano Contemporáneo », Revue Dédalo (La Habana), no 1, janvier-mars, pp.24-25.

Tiempo de Cuba, 2008, « V Salón de Arte Contemporáneo en Cuba. El arte experimental apuesta por sus más recientes propuestas », 23 novembre, en ligne :
http://www.tiempodecuba.com/node/1919, consulté le 10 août 2012.

Vaisse, Pierre, 2010a, «Introduction», In James Kearns et Pierre Vaisse (éds) Ce Salon à quoi tout se ramène. Le Salon de peinture et de sculpture, 1791-1890.

___________, 2010b,  «Réflexions sur la fin du salon officiel», In James Kearns et Pierre Vaisse (éds) Ce Salon à quoi tout se ramène. Le Salon de peinture et de sculpture, 1791-1890.

Valdés Piñeiro, Reynier, 2010, «In Search of Vernacular Texts : Analysis of the Intertextual Dimension of Three Video-Creations by Lázaro Saavedra», Arte Cubano, no 2.

Vázquez Díaz, Ramón, 2008, « L’école de La Havane: entre tradition et modernité », In Cuba, art et histoire de 1868 à nos jours, catalogue de l’exposition présentée au Musée des beaux-arts de Montréal du 31 janvier au 8 juin 2008, Montréal, p. 114-118.

Wood, Yolanda, 1995, «Las expectativas de un nuevo salón», In Salón de arte cubano contemporáneo, catalogue de l’exposition présentée au Musée national des beaux-arts de La Havane du 15 novembre 1995 au 15 janvier 1996, La Havana, 1995.

_____________, 2005, Proyectos de artistas cubanos en los años treinta, La Havane: Letras Cubanas.

 

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Analays Alvarez Hernandez est candidate au doctorat en histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal, critique d’art et commissaire d’exposition. Par le biais de ses recherches, elle s’intéresse aux problématiques contemporaines en art public. Membre-étudiante du groupe de recherche Médias et vie urbaine à Montréal et du Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (CÉLAT), elle a notamment complété un mémoire de maîtrise sur les défis de la commande publique montréalaise dans un contexte de diversité ethnoculturelle. Alvarez Hernandez est récipiendaire d’une bourse de doctorat en recherche du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FQRSC) et de diverses bourses d’excellence (FARE-UQAM, Fondation de l'Université du Québec-Industrielle Alliance).

Anelys Alvarez Muñoz is a master in art history by the University of Havana, curator and lecturer. Her researches have been related to Cuban and Latin-American art. Alvarez Munoz has worked as a professor at the University of Habana (2005-2010) and as an adjunct professor at the Faculty of Humanities at the Agrarian University of Havana (2006-2010). She is actually pursuing a graduate academic program in Museum Studies at FIU and is conducting a survey at the Patricia and Phillip Frost Art Museum collection.  Alvarez has published essays in magazines such as Artecubano, La Gaceta de Cuba, Upsalon magazine, among others.

 

SITE(S) CONNEXE(S)

http://www.galeriacubarte.cult.cu/g_expo.php?tema=91&lang=sp
http://www.designboom.com/weblog/cat/10/view/4677/salon-de-arte-cubano-contemporaneo-08-duvier-del-dago.html
http://www.caimanbarbudo.cu/artes-plasticas/2012/04/para-que-sirven-los-salones/
http://www.tba21.org/program/exhibitions/62/artwork/464?category=exhibitions
http://dawire.com/2009/10/29/interview-with-wilfredo-prieto/
http://www.havana-cultura.com/fr/int/blogpost/2237

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).