archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Sight & Sound

Mathieu Mundviller

La toute première Biennale Internationale des Arts Numériques de Montréal (BIAN) s'est tenue du 18 avril au 13 juin 2012. La tenue d'un tel évènement témoigne de la force des créateurs montréalais, qui ont réussi à établir au fil des années une scène artistique numérique reconnue, pratique peu connue du grand public il y a de cela quelques années. Nous pouvons penser notamment à la notoriété des festivals Elektra et Mutek, mais aussi au travail effectué par des centres d'artistes autogérés qui s'efforcent sans relâche de faire découvrir les nouveaux talents de la relève numérique. Un des centres qui a permis de faire augmenter le rayonnement de l'art numérique montréalais est le centre de production et de diffusion Eastern Bloc. Fondé il y a bientôt cinq ans, ce centre d'artiste autogéré s'est donné la mission de promouvoir le travail d'artistes émergents tant au niveau local qu'à l'international. Mandat qu'il perfectionne d'année en année par l'établissement de plusieurs partenariats avec des organismes et artistes internationaux.

Cette année, Eastern Bloc s'est associé la BIAN en joignant la quatrième édition de son festival annuel Sight & Sound à la programmation de la biennale, du 23 au 28 mai dernier. Ayant comme thème celui de la symétrie, le festival regroupa des artistes de partout à travers le monde: Pays-Bas, France, États-Unis, Canada et de Suisse. Les travaux de quatre de ces artistes furent présentés en collaboration avec la BIAN: Wave Interference par Robyn Moody; Hit Counter, A Performance for Visitors in 2012 et Self-Portrait Bot de Zach Gage; 51L3NC3 4ND L1GH7 de Patricia Wickramasinghe ainsi que Citadel: Landscape de Matthijs Munnik. Il s'agissait des seules installations présentées durant les cinq jours du festival, les autres œuvres étant majoritairement des performances ou encore des ateliers et des tables rondes données par les artistes invités.

Wave interference – Fluctuation symétrique 

Les œuvres conceptuelles de Zach Gage: La réflexion d'autrui 

51L3NC3 4ND L1GH7 - Symétrie inversée 

Citadel: Landscape : La perception aveugle 

 

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Mathieu Mundviller est étudiant au doctorat en histoire de l'art à l'Université du Québec à Montréal et travaille au laboratoire de recherche sur les œuvres hypermédiatiques NT2. Il s'intéresse à comprendre les effets des technologies dans le processus créatif des artistes.

 

SITE(S) CONNEXE(S)

Galerie photo du festival Sight & Sound : http://easternblocmtl.tumblr.com
Site Web de Roby Moody : http://www.robynmoody.ca
Site Web de Zach Gage : http://stfj.net
Site Web de Matthijs Munnik : http://www.matthijsmunnik.nl

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).