archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Le dispositif magnétique : corps, mouvement, son
Conversation avec Cindy Van Acker

Enrico Pitozzi

De la composition du mouvement 

Géométries du geste 

Résonances : l’image sonore 

Logique de la vibration : les formes du temps 

 

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Cindy Van Acker
De formation classique, la danseuse et chorégraphe Cindy Van Acker a tout d'abord dansé en Belgique au Koninklijk Ballet van Vlaanderen. En rejoignant plus tard le ballet du Grand Théâtre de Genève, elle fait de la Suisse sa nouvelle résidence et y intègre la scène de la danse contemporaine. Elle crée ses propres pièces depuis 1994 et c'est à l'occasion de la création Corps 00:00 en 2002, qu'elle fonde la Cie Greffe.
Son parcours est marqué par ses collaborations avec Myriam Gourfink, Romeo Castellucci, et par ses collaborateurs artistiques au sein de la Cie Greffe. En marge de son travail chorégraphique, elle a été responsable de la formation corporelle des futurs comédiens à la Haute École de Théâtre, la Manufacture, à Lausanne de 2006 à 2009.

Enrico Pitozzi
Enseigne « Formes de la scène multimediale » au Département de Musique et du Spectacle de l'Université de Bologne et « Esthétique des interfaces » à l’Académie de beaux-arts Brera de Milan en Italie. Il était professeur invité à l’école Supérieure du Théâtre de l’UQAM à Montréal et il collabore avec l’Universidade Federal de Bahia (Brésil) et Universidade Federal do Rio do Sul do Porto Alegre (Brésil) où il a donné des conférences/séminaires. Il est membre à l’international du groupe de recherche « Performativité et effets de présence » dirigé par Josette Féral et Louise Poissant à l’UQAM. Dans un cadre international, il travaille sur les modalités d’intervention des technologies sur la perception du performeur, sur les aspects neurophysiologiques liés à la composition du mouvement et autour du concept de présence médiatisée sur scène. Il est membre du comité scientifique de la revue « Moringa » (Brésil) et rédacteur co-rédacteur en chef du magazine italien Art'O; il a publié des textes sur la scène européenne, du Canada/Québec et du Japon. Il a participé à la 37e Biennale de Teatro di Venezia 2005 dirigée par Romeo Castellucci. Il a publié, avec Annalisa Sacchi, Itinera. Trajectoires de la forme Tragedia Endogonidia, Arles, Actes Sud, 2008 dédié aux travaux de Romeo Castellucci ainsi que les textes Étendre la peau. Scène, perception, dispositifs technologiques, dans L. Poissant et P. Tremblay (dir.), Ensemble / Ailleurs ; Together / Elsewhere, Montréal, PUQ, 2010; Tecnologias da Percepção. Epistemologia do gesto e cena contemporânea, in I. Santana, A. Pereira (dir.), Poéticas technologicas, Salvador de Bahia, Editora da Universidade Federal de Bahia, 2011; Il prépare la monographie Corpo, anatomia, percezione. Scena performativa e dispositivi tecnologici (Roma, Bulzoni, automne 2012) et la monographie Spectra (Bologna, CLUEB, septembre 2012) dédiée à la scène de Dumb Type ainsi qu’un livre sur le processus chorégraphique de Myriam Gourfink (2013).

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).