archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Du conscient et de l'inconscient de l'homme à la nature : le caché et le révélé

Denyse Therrien

D'apparence différentes l'une à l'autre, les séries photographiques Comme un murmure de Normand Rajotte et Asylum de Roger Ballen ont en commun de sonder ce qui se cache sous la surface des choses. Chez Rajotte, c'est l'infini bruissement continu de la nature. Ballen, quant à lui, nous livre l'imperceptible de la nébuleuse cérébrale chez l'humain. Il dresse son autoportrait psychique en une série de tableaux-photos dont le spectateur met du temps à capturer l'essence, la découvrant par touches successives en levant les voiles diaphanes des différentes couches de réel et d'imaginaire qui imprègnent chaque composition.

Le lieu et le territoire 

Asylum – Roger Ballen 

Comme un murmure – Normand Rajotte 

 

NOTE(S)

1 « Un terrain boisé de cent acres, plutôt rude et sans grande distinction  ». Dossier de presse du Mois de la photo.

2 Voir texte de Corinne Streicher Anglade dans ce même numéro.

3 Voir la ressemblance avec le microraptor qui existait il y a 125 à130 millions d'années à l'adresse :
http://www.emarrakech.info/Les-oiseaux-prehistoriques-etaient-de-bons-planeurs-selon-une-etude_a31597.html

 

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Denyse Therrien est docteure en sociologie et chercheure au sein de la Chaire du Canada en esthétique et poétique à l'UQAM. Elle est la coordonnatrice scientifique du Centre de recherche interuniversitaire d’études sur les arts, les lettres et les traditions (CELAT) à Montréal. Elle a été recherchiste intervieweur à Radio-Québec/Télé-Québec et a dirigé Perforations (revue de technique cinématographique de l’Office national du film du Canada). Elle participe régulièrement à des conférences et à des publications scientifiques, au Canada et à l’étranger. Elle est membre de CORHUM (Association internationale pour l’avancement des études sur le comique, le rire et l’humour). Elle a signé plusieurs documents télévisuels mais aussi des essais vidéographiques et scénarise présentement deux courts métrages.

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).