archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


[face(s) à face(s)] / A propos du rôle des technologies numériques en danse

Armando Menicacci

Digitalflesh

Beaucoup d’énergie est dédiée depuis quelques temps à l’ensemble des questions liées aux interfaces matérielles et logicielles entre corps et machines, du point de vue tant théorique que pratique. Pour ma part, depuis que j’utilise des ordinateurs je m’occupe du Laboratoire MédiaDanse à l’Université Paris 8. En travaillant avec Anomos, les questions liées aux interfaces sont devenues une de mes préoccupations principales. En ligne avec ces intérêts, Emanuele Quinz et moi nous avons eu l’idée d’organiser au cours d’ISEA 2000 en France une session de présentations et d’analyses des nouvelles interfaces, entre corps et ordinateurs, conçues à des fins artistiques.

Pour tous ceux qui travaillent le rapport entre la danse et les technologies numériques l’utilisation de ces ressources est un fait acquis de pratique quotidienne. Toute une population de danseurs, de chorégraphes, de critiques et d’historiens s’interrogent, non sans légitimité, sur la pertinence du numérique en danse. Ils se demandent et nous demandent : et la danse dans tout ça ?


Le numérique en danse 

Réflexion sur les interfaces numériques et la danse 

 

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Armando Menicacci  a fait des études en danse et en musique, il obtient une maîtrise en musicologie et un doctorat sur les relations entre la danse contemporaine et les technologies numériques auprès de l'Université Paris 8 où il a fondé et dirige Médiadanse, laboratoire de recherche, pédagogie et création sur les rapports entre la danse et les technologies numériques. Depuis 2009 il est professeur à l'EMA, Ecole Media Art de Châlons sur Saone. Il intervient régulièrement à la Bilgi University de Istanbul, a la Universidade Federal do Rio de Janeiro, à l'Ecole Spéciale d'Architecture de Paris et à la Bartlett School of Architecture à Londres.

Il a publié plusieurs articles et livres dont "La Scena Digitale. Nuovi media per la danza", Venezia, Marsilio, 2001 avec Emanuele Quinz et a collaboré avec plusieurs chorégraphes tels que Alain Buffard, Vincent Dupont, Rachid Ouramdane entre autres.

Avec Christian Delecluse, en 2007, il a fondé Digital flesh (www.digitalflesh.org) un collectif qui travaille entre les arts plastiques, la musique, les arts de la scène et les technologiques numériques en réalisant des installations interactives et des créations chorégraphiques exposées et jouées dans de nombreux pays.

www.digitalflesh.org
www.emafructidor.com

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).