archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Puissance du sacré

Archée Cybermensuel

Dossier visuel montrant quelques œuvres empreintes d’une dimension sacrée, soit qu’elles en font référence explicitement, comme Study for emergence (2002) de Bill Viola, ou  the Theater of Orgies and Mysteries (2009) d’Herman Nitsch, ou soit qu’elles utilisent la puissance de la lumière, élément du sacré de plusieurs confessions religieuses, comme The Weather Project d’Olafur Eliasson (2003), ou encore The Light Inside (1999) de James Turrel, soit qu’elles mettent en scène des pratiques relevant du sacré, comme Confessions of a Justified Sinner de Douglas Gordon (2007) ou soit enfin des œuvres qui réinventent la figure d’un démiurge, comme celles de Stellarc (1992-2010) avec ses expériences robotiques.

Enthousiasme
The Theater of Orgies and Mysteries (2009), Herman Nitsch


The Weather Project, 2003, Olafur Eliasson
Confessions of a Justified Sinner, 2007, Douglas Gordon


The Light Inside, 1999, James Turell
Stellarc


 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).