archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Les rhizomes du ciel étoilé

Pierre Robert

L'organisme sans but lucratif qu'est Rhizome promeut l'art médiatique, entendu ici comme la rencontre de la technologie et de l'art contemporain. C'est aussi, bien sûr, un site Web. Sa principale spécificité provient de son fonctionnement, car Rhizome est, avant tout, une ''machine'' communicante, un lieu où transigent des informations. En effet, toute personne ou organisme peut transmettre vers le site des informations, que ce soit des articles, des commentaires, des annonces ou des messages spéciaux. Rhizome les sélectionne, les diffuse et place le tout dans une banque de données. Voilà pour l'input.

Pour ce qui est de l'output, on offre deux types d'abonnement à la liste d'envoi : Rhizome Raw et Rhizome Digest. Avec Rhizome Raw tous les messages vous parviennent dès leur réception tandis que Rhizome Digest diffuse une sélection hebdomadaire des communications jugées les plus pertinentes. Rhizome est, à ce titre, une excellente source d'informations pour ceux et celles qui ont un intérêt marqué pour l'activité artistique du cyberespace. Archée vous le recommande si, d'une part, vous ne craignez pas la lecture de l'anglais et que, d'autre part, le cyberespace vu de l'est américain vous intéresse. Rhizome.org loge ses pénates matérielles au 115 Mercer, 3rd Floor, New York, NY 10012 USA.

Dans la section INFO du site, un lien (About SPLASH page) vous mène à cet autre trait particulier, soit les Splash Pages (les pages d'accueil). À fréquence régulière, la page initiale change. Différents artistes, personnes ou organismes sont invités à créer une page à leur image, reflétant ainsi, à travers ces vitrines, la communauté Rhizome. Dans cette section, on présente les pages à venir, la page actuelle et les pages déjà vues, ainsi que des informations supplémentaires sur les auteurs, une petite galerie, en somme, de Splash Pages. Parmi celles-ci, on retrouve des productions du Electronic Disturbance Theatre, de Maciej Wisniewski, Shu Lea Cheang, Jodi, Superbad, 0o0o0o.org et David Crawford que nous vous invitons à visionner, car il s'agit d'animations thématiques fort réussies. Voilà pour l'ensemble du site.

Le projet Starrynight 

La problématique Starrynight 

 

NOTE(S)

StarryNight fonctionne en mode Java, le téléchargement sera donc relativement lent, on offre aussi une version non Java, toutefois celle-ci n'est accessible qu'avec Netscape 4.

 

SITE(S) CONNEXE(S)

CyberAtlas (Musée Guggenheim)

 

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES

Richard Barbeau - 12/2000 Un entretien avec Alex Galloway (prise deux)

Pierre Robert - 11/2000 Alex Galloway, personne ressource à Rhizome.org

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).