archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


« sk-interfaces », « la peau comme interface »

Mathilde Tassel

L’exposition « sk-interfaces » 1 organisée par Jens Hauser est une exposition pluridisciplinaire qui met en scène des travaux de nature hybride. La volonté du commissaire d’exposition est de voir comment les artistes utilisent la peau matériellement et métaphoriquement comme une interface 2. La modératrice du colloque international (organisé dans le cadre de l'exposition, les 8 et 9 février), Amanda McDonald Crowley, remarquait que « sk-interfaces » est autant une exposition, une provocation qu’une expérience 3. En effet, il n’est pas simple d’aborder ce genre d’œuvres qui selon Amanda McDonald Crowley doivent se comprendre et se ressentir 4.

L’entre-deux ou la frontière, l’art à la croisée des chemins 

L’entre-deux comme utopie 

Bioart ou art Biotech ? 

Le matériel biologique est-il une oeuvre d’art ? 

Le bioart l’ultime transgression ? 

Conclusion 

 

NOTE(S)

1 « sk-interfaces, Exploding Borders in Art, technology and Society » est une exposition organisée par Jens Hauser, elle se tenait à la Foundation for art and creative technology (FACT – Liverpool UK) du 01/02 au 30/03/2008. Cette exposition est le premier événement du programme « Human Futures » de la FACT. Site Internet : www.fact.co.uk

2 Allocution de Jens Hauser le 8 février 2008 lors du colloque « sk-interfaces » à la FACT, « Inbetweenness and Liminality ». Le colloque qui a été filmé est visible en intégralité sur le site www.fact.co.uk.

3 Discours d’ouverture du colloque « Sk-interfaces » à la FACT par Amanda McDonald Crowley le 8 février 2008.

4 Id.

5 Montaigne, Michel de, Essais, livre I, éd. P. Villey, Presse Universitaire de France, coll. « Quadrige », p 313

6 Liste des oeuvres et artistes présents :

Art Orienté objet, Marion Laval-Jeantet & Benoit Mangin, Culture de peaux d’artistes, 1996-97, Roadkill Coat, 2000 et Kirlian Photographs, 2007

Critical Art Ensemble, Immolation, 2007

Eduardo Kac, Telepresence Garment, 1995

Jill Scott, E-skin : Somatic Interaction

Julia Reodica, The Living Sculpture series : hymNext hymen Project, 2004-08

Jun Takita, Light, only light, 2004-08

Maurice Benayoun, World Skin : A Photo safari in the Land of War, 1997

Olivier Goulet, SkinFlags, 2003

Orlan, Harlequin Coat, 2007

Stelarc, Extra Ear : Ear on Arm, since 1997

The Office of Experiment, Truth Serum, 2008

The Tissue Culture & Art Project, Oron Catts & Iona Zurr, Victimless Leather, 2004-2008

Wim Delvoye, Sybill II, 1999

Zane Berzina, Touch Me

Zbigniew Oksiuta, Cosmic Garden, 2003- 08, Spatium Gelatum 191202a, 2002 et Biological Habitat

7 Frankastel, Pierre, La figure et le lieu , Paris

8 Karaffylis, Nicole C., Biofakte, Versuch über den Menschen zwischen Artefakt und Lebewesen, Ed. Mentis, 295 p, 2003

9 More, Thomas, Utopia, 1516 1ère Ed., Utopie, traité sur la meilleure forme de république et sur une île nouvelle.

Eutopia est le nom que donne More à son île nouvelle dans laquelle les hommes se sont libérés des maux de leur société par l’instauration de nouvelles règles sociales.

10 L’art biotech, exposition au Lieu Unique, à Nantes (FR), 2003, commissaire d’exposition Jens Hauser.

11 Communication rédigée en anglais en janvier 1957, donnée à Houston en avril 1957 et publiée dans Art News (New York, n° 4, été 1957), texte intégral dans Le processus créatif, 1957 1ère Ed., 1987, Ed. L’Échoppe, coll. « envois »

12 À l’occasion de la naissance d’Alba, il réalise une intervention artistique en collant dans plusieurs quartiers de Paris une série de 6 affiches où il pose avec le lapin. Ces affiches portent les thèmes que l’artiste entend voir débattre : éthique, art, famille, média,, science, religion. Cette installation est largement commentée par la presse de nombreux pays ce qui donnera l’objet d’une exposition spécifique à Chicago.

13 Eduardo KAC a travaillé en relation avec des chercheurs de l’INRA (France).

14 Idem.

15 L’art transgénique d’Eduardo Kac par Frank POPPER, Artpress, Paris, n° 276 – février 2002, page 51 traduit par Pierre Camus.

16 Harlequin Coat , dans sa première version en 2007 à Perth, à l'occasion de l'exposition « Still, Living », et dans le cadre de BEAP (Biennale of Electronic Arts Perth, est une hybridation des cellules de l’artiste, de celle d’un marsupiaux et des cellules immortalisées d’un foetus de femme de couleur noire, acheté par internet à la banque de tissus ATCC. Ces cellules sont mises en culture dans un bioréacteur situé à la place de la tête dans l'ensemble de ce Manteau d’Arlequin. Après leur mise en co-culture, les cultures de cellules sont fixées dans des boîtes de Petri et insérées à leur tour dans la structure du Manteau d’Arlequin. Cette oeuvre a été présentée à FACT, avec la mise en culture des cellules légèrement différentes (Orlan choisit les cellules pour des possibles métaphores associées…)

17 « L’art serait politique et la culture aussi » titre le numéro 40 de la revue Cassandre, Revue Cassandre, l’art, principe actif, Montreuil, www.imaginet.fr/cassan

 

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Mathilde Tassel est plasticienne diplômée de l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, titulaire d’un Master en esthétique – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, (mémoire : « les enjeux contemporains du dialogue art et science »). Doctorante en art et sciences de l’art, mention esthétique à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne sous la direction de Monsieur Marc Jimenez. Sujet de recherche : les enjeux éthiques du bioart.

Membre du Laboratoire d’Esthétique Théorique et Appliquée (LETA) de l’Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne. Thèmes de recherche : « L’art et le défi technologique, neurosciences et esthétique ».

 

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES

Robin Meier - 10/2008 Fish, installation pour poissons vivants et ordinateurs : l'interaction et l'apprentissage entre le vivant et l'artificiel.

Józef Bury - 10/2008 La culture cybernétique et les démarches expérimentales dans l'art des pays de l'Est. L'exemple de la Pologne

Pascal Barbry - 10/2008 Génomique et transcriptomique, une histoire en train de s’écrire.

Marcin Sobieszczanski - 10/2008 Humain, transhumain ! Banalisation du dépassement de l'espèce humaine

Norbert Hillaire - 10/2008 Présentation du thème « le vivant et l’artificiel»

Paul Antoine Miquel - 10/2008 La rationalité aux limites et les limites de la rationalité : la question de l’intégrité et de l’existence de l’espèce humaine.*

Frédéric Alemany - 06/2008 Azimuth, installation interactive et comportementale

Jens Hauser - 06/2008 Art biotechnique : Entre métaphore et métonymie

Daniel Aberdam - 06/2008 Cellules souches embryonnaires humaines : entre modèle du développement embryonnaire et potentiel en thérapie cellulaire. Espoirs, limites et éthique.

Brigitte Mathis et Marcin Sobieszczanski - 06/2008 Présentation du thème « le vivant et l’artificiel »

Anne de Brugerolle - 06/2008 SkinEthic, reconstruction cellulaire et bio ingénierie tissulaire

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).