archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Boule à Mythes

Guy Laramée et Richard Purdy

Ce projet est un résultat du Colloque sur les pratiques interdisciplinaires en art, événement pancanadien qui s’est déroulé en février 2000 à Montréal. Suite au colloque, Richard Purdy, conférencier invité, et Guy Laramée, initiateur et coordonnateur, ont semblé faire le même constat : les artistes interdisciplinaires sont aux prises avec une perte d’identité et ce phénomène pourrait être une résultante de la perte d’une communauté disciplinaire. Suite au colloque, on pouvait même être amené à penser que l’interdisciplinarité en art contient le germe de sa destruction. C’est donc dans cet esprit que nous avons vu la nécessité de retrouver, voir construire, le mythe des artistes qui voyagent entre les disciplines.

Figures cadastrales 

La division du monde 

Le formulaire : L’état du mythe  

Le projet 

Plan de la recherche 

Conclusion 

 

NOTE(S)

Encadrement : Des étudiants et des stagiaires seront impliqués dans les trois phases de notre projet. Familiers avec le travail de collaboration et le travail d’équipe, les deux chercheurs principaux ont tous deux des pratiques uniques en ce qui a trait à la quantité et à la qualité des collaborations qu’ils suscitent. Vingt-cinq années d’expérience de création collective et de travail d’équipe leur ont enseigné la nécessité d’une participation créative des collaborateurs professionnels et des étudiants stagiaires, au-delà du simple travail statistique et administratif. Dans la première année, les étudiants vont jouer un rôle déterminant dans la documentation et son interprétation. Au fur et à mesure que le projet évolue, leur implication sera de plus en plus créative et importante. Dans la deuxième année, le développement d’un style informatique de pointe sera sans aucun doute influencé de façon déterminante par la culture de ces jeunes artistes ; ils seront également d’excellents sujets pour tester les versions successives du formulaire. Étant un événement public et ouvert – et les deux chercheurs principaux ont déjà une expertise non négligeable dans l’organisation d’événements du genre – le colloque promet d’être l’environnement pédagogique rêvé. Travaillant dans un environnement chargé d’excitation et de défis, les étudiants bénéficieront d’une expérience majeure dans la logistique d’un événement artistique majeur. Les étudiants participeront activement à tous les volets de cet événement (expositions, interventions, performances, publication, etc) et soutiendront la médiatisation, la diffusion et la démocratisation de l’événement.

 

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Richard Purdy

Artiste interdisciplinaire originaire d'Ottawa-Hull œuvrant dans le domaine des arts depuis 1975, Richard Purdy a monté pas moins de 150 expositions. Sa présence internationale est bien établie, marquée par des expositions en Australie, Grande-Bretagne, France, Suède, aux États Unis, en Islande et aux Pays Bas. Richard Purdy, qui possède un doctorat en études et pratiques des arts, est présentement professeur au Département des arts de l'UQTR, ou il a gagné le Prix de la recherche institutionnelle en 2006-2007, accordé pour une première fois aux arts. Richard Purdy dirige un laboratoire en arts sensoriels

(http://www.uqtr.ca/arts/saveur), qui a pour mandat d'explorer les arts non visuels (surtout le goût et l’odorat) financé par une subvention de trois ans du CRSH. Actuellement, Il prépare les expositions pour la Biennale de la sculpture contemporaine et l’Île de la Réunion.

Guy Laramée

Artiste interdisciplinaire depuis plus de vingt-cinq ans, Guy Laramée a vu ses projets embrasser un territoire disciplinaire large : écriture scénique, mise en scène, composition musicale et facture d’instruments inventés, chant, danse, vidéo, scénographie, sculpture, installation, peinture, littérature. Il a été boursier plus de vingt-cinq fois et il a reçu en 1989 le prix Joseph S. Stauffer du Conseil des arts du Canada (composition musicale). Ses travaux ont été vus et entendus au Canada, aux États-Unis, en Belgique, en France, en Allemagne, en Suisse, au Japon et en Amérique latine.

Comme collaborateur, il a travaillé avec des grands noms du paysage artistique (Robert Lepage, Rachel Rosenthal, Larry Tremblay, Jean-Frédérique Messier, Volker Hesse, Martine Baulne, etc). Également organisateur et producteur, il a fondé et/ou dirigé des compagnies à caractère artistique et culturel (TUYO, PluraMuses, CEM, CIBL-MF), de même qu’il a initié et dirigé des événements marquants (« L’espace traversé », premier colloque pancanadien sur l’interdisciplinarité en art, les « Forums CIRCA », etc.). Formé en anthropologie, sa méditation sur l’érosion des cultures est un prétexte pour articuler une anthropologie de la conscience. Parmi ses projets récents, citons « Biblios », une méditation sur le culte de la connaissance-accumulation, et « Le nuage d’inconnaissance », un hommage au peintre Gerhard Richter.

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).