archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Branding iconique de la figure du Che

Alice van der Klei

La photo « Guerrillero Heróico » de 1960 du cubain Alberto Korda Dìaz

Figure de la révolution cubaine devenue icône internationale, « El Che » s'est transformé en figure légendaire de notre époque. Ce travail sur la figure du Che s’attarde à la création d’un mythe transfrontalier et remédiatisable. Nous explorons une interprétation du héros transculturel dans l’imaginaire contemporain accéléré par les technologies de communications et particulièrement Internet. Il s’agit de questionner les incidences d’hypermédiatisation et de remédiation du Che selon le concept proposé par Bolter et Grusin. Selon eux, la remédiation est la reprise d’un médium dans un autre.

L’affiche de 1968 de Jim Fitzpatrick

Dans le cas du Che, c’est la photo connue sous le nom de « Guerrillero Heróico » du cubain Alberto Korda Dìaz qui est à l’origine de la figure du Che. Ce cliché pris en 1960 a changé de médium en devenant tantôt affiche contestataire, tantôt logo. Reprise de nombreuses manières et sur d’innombrables supports, le portrait de Korda a circulé dans les milieux de gauche des années soixante pour être aussitôt transformé en affiche et utilisé comme symbole de contestation.

En fait, ce n’est pas la photo d’origine qui a le plus circulée, mais la reprise de l’Irlandais Jim Fitzpatrick de 1968. Cette affiche de Fitzpatrick a été reproduite sur d’innombrables objets du quotidien tels que drapeaux et t-shirts. Depuis son apparition, la photo du Che s’est aussi retrouvée au cinéma et dans le Web.

Mort d’un héros, naissance d’un mythe – du personnage historique à la figure 

Viva la marchandise! De la figure au branding/logo 

De la commercialisation à la contestation réinvestie 

Conclusion 

 

NOTE(S)

1 GERVAIS Bertrand, Figures, lectures – Logiques de l'imaginaire, tome 1, Le Quartanier, coll. « Erres Essais » (01), Montréal, 2007.

2 ZIFFTrisha, ed., Revolutionary and Icon, V&A publications, Victoria and Albert Museum, Londres, 2006.

3 MARINIELLO Silvestra, «  Le discours du recyclage» in Claude Dionne, Silvestra Mariniello, Walter Moser, eds. Recyclages, Économies de l’appropriation culturelle, Montréal, Les Éditions Balzac, 1996, p.9.

4 BOLTER Jay David et GRUSIN Richard, Remediation, Understanding New Media Cambridge, Massachusetts: MIT Press, 1998.

 

NOTICE BIOGRAPHIQUE

BOLTER Jay David et GRUSIN Richard, “Remediation” dans Configurations4-3, (Baltimore, MD: Johns Hopkins University Press, 1996), pp 311-358.

BOLTER Jay David et GRUSIN Richard, Remediation, Understanding New Media Cambridge, Massachusetts: MIT Press, 1998.

DEBRAY, Regis, Croire, Voir, Faire, Paris, Éditions Odile Jacob, 1999.

GARCIA, Fernando D. et SOLA, Oscar, Che, Images of a Revolutionary, London, Sterling VA: Pluto Press, 1997.

GERVAIS, Bertrand, Figures, lectures – Logiques de l'imaginaire, tome 1, Le Quartanier, coll. « Erres Essais » (01), Montréal, 2007.

KLEIN, Naomi, No Logo: La tyrannie des marques, 2000.

MARINIELLO, Silvestra, «  Le discours du recyclage» in Claude Dionne, Silvestra Mariniello, Walter Moser, eds. Recyclages, Économies de l’appropriation culturelle, Montréal, Les Éditions Balzac, 1996.

ZIFFTrisha, ed., Revolutionary and Icon, V&A publications, Victoria and Albert Museum, Londres, 2006.

 

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES

Jean Klucinskas - 11/2003 Compte rendu de la séance « Remédiation / mise en abîme »

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).