archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


De la machine et de l’interaction : enjeux rétrospectifs

Pierre Robert

Depuis l'apparition de l'appareil photographique, les artistes ont constamment entretenu des relations à la fois enthousiastes et méfiantes à l'égard de la mécanique, de la machine et des développements technologiques. La méfiance devenant indifférence ou idéologie réfractaire, tandis que les partisans de la technologie se sont, pou leur part, épisodiquement rebellés contre les règles convenues de l'art. Jean Tinguely étant, à ce titre, un artiste parmi les plus emblématiques.

Est-il possible de tracer une courbe historique des motivations artistiques dans leur rapport avec les technologies? Comment, finalement, l'histoire de l’art peut-elle rénover sa pensée suite à l'avènement d'un nouveau cadre social d'activités et particulièrement du cyberespace. En filigrane à cette proposition initiale, nous soumettons à la réflexion l'importance de la notion de communication dans l'exercice d'une esthétique de l'interactivité.

Une fascination pour le mouvement ou la technologie? 

Les futuristes 

L’art cinétique 

La machine beaux-arts et l’écueil de l’individualisme 

Du mouvement à la communication 

Les enjeux de l’art Web 

 

NOTE(S)

1 Walid El Khachab, compte rendu de La Bombe informatique de Paul Virilio. Paris: Galilée, 1998. Initialement paru dans Sociétés & Représentations, n. 9, « La croisée des médias », sous la direction d'André Gaudreault et François Jost, Paris, CREDHESS, Université de Paris I - Panthéon Sorbonne, avril 2000, p. 259-262.

 

NOTICE BIOGRAPHIQUE

En mai 2003, dans le cadre du 71e Congrès de l’ACFAS, s’est tenu le colloque « Enjeux actuels de l’art web » dont les actes sont publiés dans le présent numéro d’archée. Ce colloque réunissait des chercheurs, artistes et critiques s’intéressant aux stratégies artistiques des productions hypermédiatiques et proposant des réflexions esthétiques visant à les inscrire dans l’histoire de l’art comme point de continuité et/ou rupture.
Le colloque Enjeux actuels de l’art Web a été parrainé par Groupe de recherche sur les œuvres hypermédiatiques de l’UQAM.

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).