archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Visibilité – Lisibilité de l'art spatial : « Art et gravité zéro : l'expérience des vols paraboliques »

Claire Gacongne-Leroux

Ce colloque fut vraiment atypique. Mon compte rendu suivra son esprit. J'ai assisté à un véritable échange artistes / scientifiques dans le cadre d'une vulgarisation grand public qui a su préserver un niveau assez élevé dans les interventions. Rarement la collaboration d'artistes et de scientifiques, mais aussi leur bonne considération mutuelle, n'ont été plus visibles. L'ensemble était dynamique, passionnant parfois. L'alternance des intervenants était bien choisie et faisait montre d'une bonne connaissance des discours, mais aussi des personnalités : Annick Bureaud, la directrice de Leonardo / Olats, chroniqueuse sur l'art électronique et enseignante en France, connaît bien et apprécie de longue date les acteurs du Space Art 2. Un point négatif peut-être : un seul intervenant 3 a vraiment fait preuve d'analyse critique, de visualisation globale et projective. Un postulat semblait être posé : nous étions un public de convaincus, pro- Art New Media et expérimentations artistico-technologiques. La nécessité n'était probablement pas de convaincre, d'analyser ou de critiquer, mais d'abord de faire connaître et partager.

Propos de Jean-Luc Soret concernant les motivations pour la réalisation de ce colloque

Le vol parabolique, ça ne décoiffe pas ... 

... Mais ça rend malade! 

Sens dessus dessous 

Vers une vision macroscopique du monde 

Impression – Terre levante 

Conclusion 

 

NOTE(S)

1 Les 4 et 5 octobre 03 à la Maison Européenne de la Photographie, 5-7 rue de Fourcy, 75004, Paris. Colloque organisé dans le cadre du festival Art Outsiders.

2 Elle participe à l'élaboration de la base de données : http://www.spacearts.info

3 Roger Malina : "Contextualisation de l'art en microgravité".

4 Un appel d'offre aura certainement lieu au printemps prochain. Réactions et informations sur le site www.artscatalyst.org.

5 On se souviendra notamment de la Marilyn de synthèse, dont la jupe réussissait enfin à s'envoler dans un simili mouvement naturel. Le sujet est largement développé dans l'essai d'Ondine Bréaud " Le réalisme dans l'image informatique", Paris, L'Harmattan, 2001.

6 INSERM, université de Bourgogne.

7 Une semaine serait la durée minimale pour recréer un rapport sensoriel avec la verticale.

8 Astronaute expérimentateur et ingénieur de bord pour la mission franco-russe PERSEUS, à bord de la station Mir du 22 février au 28 août 1999.

9 "Le Macroscope", Paris, Seuil, 1977.

10 Le numéro spécial de la revue Anomalie, Digital _ Arts n°4 : "Space Art" (22 €) fait office de catalogue de l'exposition en même temps que d'actes du colloque, même si les textes présentés sont des résumés des interventions.

11 J'accueille vos impressions : terre.levante@netcourrier.com

12 MIR (Microgavity Interdisciplinary Research) réunit 5 associations artistiques européennes : V2Leonardo Olats Arts CatalystArs AstronauticaTate in Space

13 Il serait délicat d'établir une échelle de degrés de réalité de la réalité, comme Saint-Jean de la Croix a pu établir des barreaux de son échelle mystique.

14 Cave Automatic Virtual Environment

15 La Tate Gallery a lancé un appel à projet à des architectes pour qu'ils proposent des modèles architecturaux originaux de la Tate Galery dans l'espace. Les projets présentés dans le festival montrent que la forme sphérique semble la plus adaptée et fonctionnelle à la vie dans l'espace.

 

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES

Claire Gacongne-Leroux - 11/2003 Première rencontre de troisième type

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).