archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Télécommunication sans fil et création artistique. Deuxième partie : les assistants numériques personnels (ANP)

Sylvie Parent

Le présent texte fait suite à un premier article paru en juin dernier dans archée et qui portait sur la création artistique conçue pour les téléphones cellulaires. L’assistant numérique personnel (ANP) ou le Personal Digital Assistant (PDA), dans le domaine des télécommunications sans fil, devient lui aussi, à l'instar des téléphones cellulaires, un outil de plus en plus courant. Nombre de projets artistiques ont été créés pour ce support et il sera question ici de certains d’entre eux. Notre analyse cherche principalement à en relever les tendances et les thèmes récurrents.

Contrairement aux téléphones cellulaires, les ANP ne sont pas à la base des outils de télécommunication. D’abord conçus pour les gens d’affaires, ils pénètrent peu à peu le champ de la culture. Faciles d’utilisation, ces appareils pouvant tenir dans la paume de la main (palm) sont aussi appelés organizers ou agendas électroniques, ce sont essentiellement des outils de gestion du travail. En somme, ce sont de tout petits ordinateurs utilisés dans des situations de mobilité, loin du lieu de travail, qui se synchronisent avec les contenus d’autres ordinateurs, grâce à des connexions par câbles USB ou par infrarouge (de ANP à ANP). Les assistants numériques personnels permettent généralement d’accomplir des fonctions telles que maintenir un carnet d’adresses, rédiger des mémos, dresser une liste de tâches (to do list), consulter un calendrier, utiliser une calculette ou, encore, rédiger des messages éventuellement transmis par courriel lors d'une prochaine synchronisation. Ils intègrent aussi de simples logiciels de dessin, de publication de photos et de consultation de courtes vidéos ou d'animations. Avec le temps, plusieurs logiciels et contenus multimédias dédiés à ces appareils ont été produits. 1

Les récents assistants numériques personnels sont presque aussi puissants que les ordinateurs qu'utilisaient la plupart d'entre nous il n’y a pas si longtemps… Ainsi, ils utilisent les logiciels les plus courants tels le traitement de texte, la comptabilité, etc. La tendance actuelle recherche la fusion des appareils pour en faire autant des centres de divertissement (caméra, lecteur MP3, microphone, etc.) que des ordinateurs de petites dimensions. Par ailleurs, de plus en plus d’appareils hybrides, à la fois téléphones et ANP, prennent leur place sur le marché. Toutefois, ces objets multifonctionnels s'avèrent dispendieux. Même s’ils évoluent rapidement, la plupart des ANP utilisés aujourd’hui ne possède que les fonctions de base, car leur configuration originale est déjà très coûteuse.

Bien qu’ils ne soient pas, dans leur essence même, des outils de télécommunication, les ANP permettent, d’une manière ou d’une autre, l’accès à un réseau en temps réel (sans fil) ou différé (avec fil). Les ANP sans carte réseau ou dispositif de télécommunication intégré (appareil hybride, technologie bluetooth, etc.) peuvent tout de même utiliser le réseau au moyen d’une connexion temporaire à un appareil connecté. Quoiqu'il en soit, la transmission de données par infrarouge est en voie de devenir une habitude de plus en plus répandue et elle constitue un moyen d'établir, par l’échange d’un utilisateur à un autre, un réseau ayant le potentiel de s’accroître.

Web et ANP 

Vidéos et animations 

Applications spécifiques 

Jeux 

Installations 

Conclusion 

 

NOTE(S)

1 Les ANP ont vu le jour au milieu des années 1980, mais n’ont connu le succès auprès des utilisateurs que dans les années 1990 avec la création, en 1995, du Palm Pilot (voir http://www.deeptec.com/palmevolution/). Plus tard, en 2000, la firme Microsoft a lancé un produit concurrent, le Pocket PC, doté d’un système d’exploitation calqué sur Windows et davantage axé sur les contenus multimédias (voir l’histoire des ANP).

2 L’exposition de Patrick Lichty, présentée en 2001, constitue un moment très important dans la diffusion des projets artistiques pour ANP : (re)distributions PDA, Information appliance, and nomadic arts as cultural intervention. La plupart des œuvres mentionnées dans cet article ont été présentées lors de cet événement.

3 Créer une version ANP à partir de vidéos est devenu une véritable tentation pour les artistes. Ainsi Skawennati Tricia Fragnito m’écrivait dans un message qu’elle destinait sa série de vidéos 80 Minutes, 80 Movies, 80s music au Web, mais envisageait également de les rendre disponibles pour les ANP ou de les diffuser sur DVD, des supports très différents.

4 À ce sujet, voir le numéro 10 de la revue HorizonZéro. Sur le documentaire numérique, en particulier les articles de Sara Diamond (« Quintessence »), Peter Wintonick (« Médias en guerre, médias en garde ») et Markku Flink (« Téléphones et microdocs »).

5 Voir mon analyse de ce type d’œuvres Web dans « Langage et texte », Magazine électronique du CIAC, no 9, déc. 1999.

 

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES

Sylvie Parent - 06/2003 Télécommunication sans fil et création artistique. Première partie : les téléphones cellulaires

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).