archée
                 • • •  revue d'art en ligne : arts médiatiques & cyberculture


Cybercosme - oeuvres choisies

Pierre Robert

erational

Quatre volets nous sont proposés: | interface | software | net.art | webdesign |

Dans la section «software» un module en Flash5 est dédié à l'architecte Mies van der Rohe. À l'aide d'éléments de construction de base, on peut monter ou démonter des architectures typiquement modernes. Des liens vers l'oeuvre de l'architecte accompagnent la présentation de mies4all.

La section «interface» est particulièrement intéressante d'un point de vue électropictural. Des formes croissent et se déploient telles des organismes vivants en suggérant un espace contemplatif à la fois sophistiqué et gracieux (virii3 - worm - mygale - rotate, entre autres), vous contrôlez les mouvements à l'aide du curseur et de la souris. Inscrivez-vous par ailleurs dans l'espace alloué aux signatures et découvrez les autres messages flottants (guestbook).

Attention aux oeuvres «net.art» intitulée ep140300 et erational_270300, la première est identique aux oeuvres agressives de Jodi et autres comparses de la violence visuelle en ligne, une production ininterrompue de nouvelles fenêtres sur votre bureau, vous obligeant au ctrl+alt+suppr pour mettre fin à la session du navigateur, la deuxième a complètement gelé l'écran (sans que ce soit par contre l'effet recherché). Pour les autres n'hésitez pas, ça vaut le coup d'oeil.

Unreel Dreams

http://barrysmylie.com/flash/unreelDreams/unreelDreams1.htm

Musique de Ryan Douglas et animation par Barry Smylie.

Animation Flash5 sur un rythme «techno dance» proposant un parcours des rêves et de l'imaginaire des contes pour enfant et mettant en vedette une figure de jeune fille. Mixte d'images représentant des personnages connus comme la bête de «La belle et la bête», le Magicien d'Oz, etc. Sympathique pour le temps des fêtes.

PLAN LARGE > Neil Budzinski, Isabelle Hayeur, Alexandra Sà
Interventions d'artistes sur panneaux lumineux dans la ville

Note : Reproduction du communiqué. Projet urbain intéressant et artistes à découvrir. Une présentation complète, visuellement impeccable.

Duke / Ottawa (autoroute Bonaventure) Montréal
Septembre à décembre 2001

>>> http://www.immixtion.net/planlarge <<<

Alexandra SàQuartier Éphémère place les interventions des artistes dans la ville au cœur de ses préoccupations. Plan Large est un événement qui vise à améliorer l’environnement urbain et la dynamique d’un quartier par la présence de l’Art.

Trois artistes photographes investissent trois boîtes lumineuses à l’abandon, supports photographiques gigantesques détournées de leur fonction publicitaire originelle. De l’autoroute Bonaventure et du chemin de fer, des milliers de passagers journaliers auront l’occasion d’apprécier les œuvres lumineuses au pied de la ville.

Isabelle Hayeur défie le processus créateur du photographe traditionnel et conçoit ses images uniquement par montage sur ordinateur. "Station" est un paysage artificiel créé à l’aide de la technologie informatique et fait référence à sa localisation dans la cité multimédia. C’est l’image d’un
édifice isolé au bord de l’eau, un paysage désolé et austère qui hésite entre la zone industrielle et la carte postale.

L’image de Neil Budzinski fait écho au passé industriel du quartier du Faubourg des Récollets et rend hommage à ses nombreuses fonderies de métal. "Bedlum n°18" est le photomontage de différents plans d’un ancien bâtiment capturé peu avant sa démolition et, ce qui était auparavant une machine, devient une architecture utopique.

Dans sa pratique, Alexandra Sà s’inspire de la ville et des gens qui l’habitent. Avec "Singing in the box", elle propose une image sur le thème du déplacement. Coincée dans une boîte en carton, une femme chante, manifestant en vain sa présence sous cette hyper-structure imposante et bruyante. Situé face à l’autoroute Ville-Marie et à l’angle d’un carrefour très passant, cette image symbolise avec humour la présence humaine dans un contexte urbain envahissant.

Plan Large est organisé dans le cadre du Mois de la Photo et de la France au Québec, la saison.

«Capella» d'Isabelle Hayeur

"Capella" propose trois chambres / tableaux qui se transforment au toucher. L'oeuvre a été construite à partir d'images et de phrases "trouvées". La plupart des photographies utilisées proviennent de diapositives appartenant aux membres de ma famille. Je récupère ces images depuis quelques années et les utilisent dans mes photomontages numériques. Dans "Capella" ces images
de toutes sortes - sites archéologiques, lavoir médiéval, intérieurs de maisons, terrain de golf, carrière de sable... - ont été associées à des phrases amassées "par hasard" sur Internet. Ces morceaux de textes de tous genres apparaîssent dans la barre d'état du navigateur (Status Bar). Images et phrases ont été détournés de leurs contextes d'origine pour former des espaces se transforment, se construisent ou se déconstruisent. (I. Hayeur)

http://isabelle-hayeur.com/capella

Mouchette m'a fait parvenir ce message

Dear Pierre Robert,
I heard of someone who is in love with me, who follows me in the streets, takes pictures of me and made this whole website about me:
http://www.ilovemouchette.hotvomit.com/
Could it be you, Pierre Robert?

I have been warned by someone who saw this site featured in a net.art exhibition as if it was a work of art!
http://www.year01.com/plunder
http://www.year01.com/index_flash5.html
I am quite shocked and embarrassed about this website trying to compromise my privacy. I will never neither confirm or deny whether this young girl on the photos is really me.
But was it you who made this website, Pierre Robert?

There is this long letter on the site where a reply from me is expected.
http://www.ilovemouchette.hotvomit.com/love.html
Just write something, Pierre Robert, and make believe I'm answering.
--
*bisou*
Mouchette

http://mouchette.org

 

SITE(S) CONNEXE(S)

Voir aussi l'article de Pierre Robert à propos de Mouchette sur le site «Chair et Métal» dans le cadre de la veille planétaire, «La communication imperceptible».

 

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES

Pierre Robert - 05/2002 Cybercosme 5_2

Pierre Robert - 02/2002 Cybercosme 2_2

Richard Barbeau - 06/2000 Les spécificités de l'art en ligne: l'exemple de Mouchette

Pierre Robert - 07/1998 La dualité du paysage - Isabelle Hayeur

Pierre Robert - 06/1998 Une entrevue avec Isabelle Hayeur (Perte de signal)

 

haut de la page / retour à la page d'accueil /

 


 

Cette publication a été rendue possible grâce au soutien financier d'Hexagram, du groupe de recherche des arts médiatiques (GRAM), de la Faculté des arts de l'UQAM, de la Chaire du Canada en esthétique et poétique de l'UQÀM (CEP), ainsi qu'à une subvention, pour une quatorzième année consécutive, du Conseil des arts du Canada (CAC).